La collection Printemps-été 2018 de La Martina part du concept de l’évolution, cher à l‘Argentine depuis toujours, qui à chaque pas regarde vers l’avenir, en conservant toutefois un lien fort avec ses racines et le monde du polo. L’orientation choisie contemple la nouvelle génération, avec des codes d’expression de plus en plus contemporains, tout en gardant jalousement sa propre identité et intégrité qui trouve sa meilleure forme d’expression dans le mode de vie du champion de polo. La collection suit trois lignes de conduite destinées à animer une garde-robe conçue pour réduire la frontière entre activewear et casualwear, sans oublier son propre équilibre, ni cette élégance altière et désinvolte que La Martina a faite sienne au fil des années. S’il existait une constante dans le code d’expression de La Martina, ce serait la capacité qu’a la marque de laisser transparaître à travers ses vêtements l’esprit de globe-trotter infatigable, et d’absorber et d’interpréter à sa façon les plus petits détails de chaque voyage. La main collection Printemps-Été 2018 ne fait pas exception à la règle, en parcourant trois pays extrêmement importants pour le polo : l’Argentine, l’Angleterre et les États-Unis.

La révolution structurelle est la principale nouveauté introduite dans la collection. L’aspect formel de la ligne Lifestyle a été passablement mis de côté en faveur d’une proposition plus polyvalente adaptée à la vie quotidienne et au sport, qui conservent le charme de la marque raffinée et distinctive de La Martina. La ligne Guards, en hommage à la Garde Officielle de la Famille Royale, a toujours été le summum de la collection, et offre un grand changement avec des vêtements moins solennels qui laissent la place à un nouveau style plus spontané. Enfin, la collection d’été présente pour la première fois la ligne Crossover, un condensé des modèles iconiques et traditionnels rehaussés par des motifs inédits, qui laissent libre cours à l’individualité et la personnalisation. Cependant, elle maintient aussi le côté versatile de la ligne activewear dans l’environnement urbain, le co-branding avec Maserati pour rendre hommage à un parcours qui unit deux marques d’excellence, symboles de la passion pour le sport, et des normes de qualité les plus élevées.

LIFESTYLE:
La Martina explore les pays du Polo
ARGENTINE
Entre les plaines sauvages et l’euphorie citadine

On commence avec la mère patrie de La Martina. D’un côté ses merveilles naturelles, les cascades impétueuses, les paysages désolés et splendides de la Patagonie, et l’atmosphère rurale des Pampas ; de l’autre une Buenos Aires exubérante et animée de couleurs, une ferveur permanente, des avenues somptueuses et des bâtiments revêtus de façades qui témoignent des fastes du passé. Le joueur de Polo argentin est en équilibre naturel entre une vie lointaine aux rythmes frénétiques, et les bruits joyeux des fêtes de rue au rythme des milongas. Le lien avec l’Argentine est exprimé dans les vêtements aux tons naturels, le blanc optique, l’écru, et la couleur sable, avec des accents de bleu qui rappellent le drapeau national. La collection pour femmes rapproche les couleurs naturelles aux accents de noir et de cerise, avec des détails qui reprennent le motif guarda pampa typique du territoire sud-américain. Si la différence se trouve dans les détails, ils s’expriment pleinement dans les applications de peaux et de jeux de franges qui célèbrent le côté le plus sauvage des déserts et campagnes. C’est dans cette partie de la collection que nous retrouvons la légèreté du lin et du coton appliqués à des vêtements de jour comme des robes longues, des chemises volumineuses et des pulls tricotés à l’effet vieilli. Entre les motifs et les décorations, le soleil du drapeau argentin est associé à un autre élément désormais habituel qui apparaît dans les dernières collections La Martina : une broderie qui reproduit fidèlement le Fileteado Porteño, décoration florale très importante pour la tradition du pays, et patrimoine artistique de la ville de Buenos Aires.

ANGLETERRE
La candeur et le romantisme des membres de la Famille Royale

Un retour en arrière dans l’histoire. Importé par les militaires anglais suite à une expédition en Inde, le polo fonde ses propres règles et codes sur le sol britannique et transforme sa nature récréative originale en une véritable discipline. Le reste fait partie de l’histoire. L’étape anglaise est un hommage aux origines encore plus profondes de La Martina, qui revient tout d’abord sur l’aspect le plus ancien et mélancolique du pays : traditions celtiques, ambiances régaliennes, littoraux escarpés à couper le souffle à pic sur la mer, châteaux majestueux et campagnes bucoliques tranquilles traversées par les vents forts du Nord. Les détails sont inspirés du côté cosmopolite de Londres, la ville des contrastes où la solennité de la Famille Royale et les sous-cultures nées ici, comme les Mods et les Punks, ont vécu pendant des dizaines d’années en parfait équilibre, en créant un melting pot culturel aux facettes harmonieuses. D’où l’intuition d’une proposition aux tons pastel associés à des blancs optiques, des noirs et des argentés agrémentés de minuscules motifs floraux de style Liberty, embellis par des détails en dentelle et des accents lumineux. Le tout appliqué à des blousons, ensembles, robes, et pantalons. Les jeans ont une coupe biker, alors que les polos offrent des détails et des graphismes fidèles au délicat motif floral caractéristique de la proposition.

ÉTATS-UNIS
el patrimonio cultural Ivy League en clave contemporánea

Terre symbole de pouvoir, de charisme et de rêves de réalisation personnelle, où tout devient possible, les USA sont le lieu où cultures et ethnies se sont mélangées au fils des années de manière fluide, en créant un unique et iconique mode de vie bien imprégné de l’imaginaire collectif. La Martina puise ses références dans le contexte académique, et plus précisément dans celui composé par les huit institutions qui forment la prestigieuse Ivy League. Des écoles comme Harvard, Princeton et Yale jouissent d’une renommée mondiale en raison des normes élevées appliquées à la sélection, et à la formation des esprits les plus brillants des États-Unis de génération en génération. Cependant, la Ivy League ne représente pas seulement l’excellence académique et le rêve américain. Sa tradition sportive est l’une des plus respectées et suivies au monde, et passionne des millions de spectateurs également hors du réseau national. Les premières décennies du XXe siècle voient naître un véritable code stylistique, bien reconnaissable et unique en son genre. La Martina rend hommage aux gentilshommes de la Ivy League avec une ligne de vêtements qui reprend et personnalise ce style à la fois élégant et sport, en insufflant une âme américaine à la main collection. La palette de couleurs reste fidèle à la tradition : l’indigo et le bleu navy dominent la scène, accompagnés de rouge et de blanc, en rappelant ouvertement le drapeau américain, omniprésent et visible dans les imposantes impressions, broderies et personnalisations en forme d’étoiles. L’impression de la fleur calendula, symbole de la culture américaine, est également un hommage aux USA, avec ses teintes unies et cassées par des touches de couleur orange. Le Denim est le héros de cette partie de la collection, proposé dans des jeans au lavage uniforme pour la ligne masculine, et en jeggings, robes, et polos pour les femmes. Les robes notamment ont une ligne informelle et se présentent sous une forme de chemisier et de robe-polo. La veste est le vêtement par excellence : le bomber varsity classique en sweat affiche un « H » qui évoque Harvard, ainsi que des applications signées La Martina, tandis que la veste en cuir pour femmes a subi un lavage indigo et présente des boucles particulières appliquées à l’arrière. Immanquables, comme le veut la tradition, les polos reconnaissables et distinctifs, agrémentés de détails personnalisés, font référence à New York et Boston, et bien sûr au monde du polo.

GUARDS
Quand le style militaire rencontre le streetwear

Guards, le rendez-vous incontournable en toutes saisons de La Martina, est une ligne qui célèbre le lien indissoluble entre la maison argentine et le Royaume-Uni au nom du polo avec un hommage au Club de Polo des gardes de la Famille Royale. Le goût militaire réservé autrefois à l’héraldique et à des détails dorés solennels, est entièrement réinventé à cette occasion par un ensemble de vêtements complètement différents, en harmonie avec le reste de la collection, où le nouveau mot d’ordre est streetwear. C’est ainsi qu’une palette de tons kaki, moutarde, et chameau prend forme avec overshirt, agrémentée de détails et d’applications à assortir avec les pantalons corsaires, et souligner l’adhésion de la marque à des codes vestimentaires versatiles, qui laissent s‘exprimer la personnalité de chacun.

CROSSOVER
Un mélange culturel sur des vêtements iconiques

Sans détourner le regard de son parcours évolutif, La Martina lance la ligne Crossover : un ensemble de vêtements iconiques de l’histoire de la marque, réinterprétés et pensés en de tout nouveaux termes, avec des graphismes, des motifs, des impressions inédits pour surprendre ou simplement laisser s’exprimer un look absolu. Polos et chemises assument ainsi le rôle de vêtements de statement, en mesure de transformer le résultat final, et de le décliner au quotidien ou dans des contextes semi-formels. La palette de couleurs élue est encore différente : une base, bleu navy donne le ton avec des touches de magenta, d’oranger et de vert, en faisant écho au thème récurrent du rapport avec l’Inde, pays auquel le Polo doit ses origines. La palette des couleurs est appliquée sur des motifs de camouflage, de feuillage, et de cachemire, et sur des tissus naturels comme la popeline, le chambray, et le piqué. Crossover a été conçu pour avoir une existence propre, avec un ensemble de vêtements forts et créer un look impactant, mais aussi pour pouvoir être personnalisé ou associé à la délicatesse du reste de la collection et créer un mélange culturel unique reflétant l’état d’esprit de la personne qui le porte.

MASERATI
Une communauté sous le signe du sport

Le co-branding avec Maserati se poursuit, et la nouvelle capsule collection s’inscrit dans le code génétique qu’elle partage avec les deux marques : l’amour pour le sport. C’est ainsi que des silhouettes d’élégantes automobiles prennent forme sur une collection de douze vêtements à la connotation sportive, composée de blousons, de bombers, de sweats, et de polos. Le tout pour un look dynamique et contemporain, alimenté par l’exclusivité de deux marques, qui ont fait de l’excellence, dans la vie et dans le sport, leur fer de lance.